Accueil | Opéra à La Sinfonia

Opéra à La Sinfonia

Bandeau_Elisiramore_2016_webLa Sinfonia de Lanaudière présente un opéra complet en version concert pour son dernier concert de la saison au Théâtre Hector-Charland de L’Assomption le dimanche 17 avril prochain. Pour l’occasion les chanteurs de l’Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal se métamorphosent en personnages colorés dans l’opéra de L’elisir d’amore de Gaetano Donizetti. Cet opéra, qui allie comédie et poésie, est un véritable bijou du bel canto italien où alternent rires et moments tendres.

 

L’action se déroule dans un petit village de campagne. Nemorino, un jeune villageois naïf et timide, est amoureux de la belle Adina, riche héritière arrogante et cultivée. Dédaigné par la jeune fille, Nemorino achète un élixir magique à un charlatan, le docteur Dulcamara. Il s’agit en réalité d’une bouteille de vin de Bordeaux qui plonge le crédule Nemorino dans une gaieté inhabituelle et une curieuse indifférence quand il apprend le prochain mariage d’Adina avec un bellâtre suffisant, le sergent Belcore. Pour avoir de quoi s’acheter une nouvelle bouteille du précieux « élixir d’amour », Nemorino s’engage dans le régiment de son rival. Un providentiel héritage viendra dénouer les fils de cette délicieuse comédie sentimentale : Nemorino deviendra riche et pourra épouser Adina ce qui viendra définitivement confirmer l’efficacité du fameux élixir de Dulcamara.

 

Pur divertissement, l’opéra de Donizetti est créé en 1832 et connaît un succès immédiat qui fait du compositeur italien l’un des plus importants de son temps. L’opéra, en deux actes et sur un livret de Felice Romani, figure parmi les œuvres les plus fréquemment jouées du compositeur qui en écrivit 73 dont les célèbres Lucia di Lammermoor, Maria Stuarda et Don Pasquale!

 

En plus des musiciens et musiciennes de La Sinfonia de Lanaudière sous la direction de Stéphane Laforest, le ténor Pasquale D’Alessio dans le rôle de Nemorino, la soprano Cécile Muhire dans le rôle d’Adina, le baryton Josh Whelan dans le rôle Belcore, la basse Dylan Wright dans le rôle de Dulcamara se joint également le comédien et chanteur Isabeau Proulx Lemire comme artiste invité et narrateur de la pièce. Cette version de l’Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal est une mise en scène de Martine Beaulne.

 

Profitez de cette trop rare occasion de voir et d’entendre cet opéra dans la région avec une distribution composée des futures grandes vedettes de la scène lyrique classique canadienne. Place à l’opéra !

 

L’elisir d’amore

Avec les chanteurs de l’Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal

17 avril 2016 à 14 h – Théâtre Hector-Charland de l’Assomption

« Retour aux nouvelles